Questo sito utilizza i cookie che ci aiutano ad erogare servizi di qualità. Utilizzando i nostri servizi acconsenti all'uso dei cookie.

Site Dédié aux professionels

  • Accueil
  • BLOG
  • Parcs urbains : Central Park à New York

Parcs urbains : Central Park à New York

Du vert, du vert et encore du vert… À tel point qu’il en devient difficile de se croire dans l’une des plus grand métropoles du monde. Et pourtant, vous ne pourrez qu’être frappés par la véritable étendue de verdure de cet immense parc, situé dans le cœur battant de New York, à Manhattan. Conçu par Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux en 1856 et s’étendant sur 340 hectares, Central Park est l’un des plus grands parcs urbains des États-Unis. C’est également l’un des tous premiers exemples au monde de parcs entièrement réalisés par l’homme et parfaitement intégrés à la ville. Très apprécié des new-yorkais comme des touristes, et connu dans le monde entier, il s’agit du lieu de tournage par excellence, où des centaines de scènes de films et de séries furent tournées. Centre Park parvient à associer à la perfection la nature et la brique. 

Parmi les nombreuses espèces de plantes présentes dans le parc, on retrouve le chêne rouge (Quercus rubra). La particularité de ce parc est que les spécimens comme le chêne rouge ont tendance à y pousser plus vite et à être plus luxuriants que nulle part ailleurs. Cela vous semble étrange ? Détrompez-vous, une étude menée par la Cornell University a démontré que les chênes rouges de Central Park poussaient jusqu’à huit fois plus vite que ceux que l’on trouve en campagne. Et ce n’est pas tout : ces arbres auraient également un feuillage plus dense et des feuilles plus nombreuses. Selon cette étude, cela s’expliquerait par une température plus élevée, provoquée et entretenue par l’environnement urbain. 

En plus du chêne rouge, le parc abrite de nombreux arbres qui méritent d’être cités pour leur beauté et leurs particularités. Du Gingko biloba, qui atteint des hauteurs vertigineuses dans certaines zones du parc au copalme et ses typiques feuilles allongées en forme d’étoile qui, quand s’installe l’automne, donne vie à de spectaculaires cascades rouges. 

Le parc regorge d’une multitude d’espèces végétales, auxquelles viennent s’ajouter des petits lacs artificiels, des patinoires, des terrains aménagés pour les loisirs ou le sport, des sentiers… Toutefois, c’est probablement la dizaine de monuments, théâtres et établissements destinés à des activités en tous genres qui font la singularité de ce parc. Voici une liste des lieux incontournables pour quiconque visite New-York et souhaite s’attarder dans son célèbre parc. Mémorial Strawberry Fields : grande mosaïque dédiée à John Lennon, réalisée en Campanie par un groupe d’artisans mosaïstes qui en firent don à la ville de New-York au nom de la ville de Naples. Swedish Cottage Marionette Theatre : situé dans une maisonnette en bois, le théâtre de marionnettes propose depuis des années des spectacles mis en scène par les plus grands marionnettistes du monde. Rat Rock et Cat Rock : il s’agit de deux énormes rochers situés au Sud du parc, particulièrement appréciés des amateurs d’escalade. Zoo : dans le parc, vous pourrez également trouver un zoo, où admirer différents animaux – otarie de Californie, manchot à jugulaire, boa émeraude, manchot papou, grizzly, eider à duvet, manchot royal, dendrobate, panda roux, panthère des neiges, macaque japonais, macareux huppé, goura de Victoria… Statues et fontaines : le parc est également parsemé de statues de personnages célèbres appartenant à l’histoire ou au monde de la littérature, ainsi que des fontaines pittoresques. Parmi les statues les plus célèbres, retrouvez Alice au pays des merveilles, Simon Bolivar, Christophe Colomb, William Shakespeare et la fontaine Bethesda. Cleopatra's Needle (l’aiguille de Cléopâtre) : obélisque offert aux États-Unis par l’Égypte en guise de remerciement pour leur contribution à la construction du canal de Suez. Great Lawn (la grande pelouse) : grande étendue de verdure qui abrite huit terrains de softball et de basket ainsi qu’un parcours de ponts entre les  platanes. Cet espace verdoyant accueille souvent des concerts gratuits et des spectacles de l’Orchestre philharmonique de New-York et du Metropolitan Opera. 

new york, parc central, parc urbains